InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Soins psychiques : l’État va-t-il exclure du service public la majorité des (...)

Soins psychiques : l’État va-t-il exclure du service public la majorité des enfants et adolescents ?

Publié le 24-02-2020

Source : Basta Mag

Auteure : Rachel KNAEBEL

Extraits :

«  En Nouvelle Aquitaine, l’Agence régionale de santé veut obliger les centres psychologiques pour enfants et adolescents à changer de fonctionnement. Et à exclure du soin des milliers d’enfants, pour les renvoyer vers le secteur privé.

(...)

[*85% des enfants risquent de ne plus être pris en charge*]

Pour les troubles qui ne relèvent pas du neuro-développement, le cahier des charges parle de « cas légers ». Voilà qui hérisse aussi les professionnels. « Il y a là un déni du travail psychothérapique auprès de ces enfants qui ne présentent pas tous des troubles fonctionnels et cognitifs, mais peuvent être en très grande souffrance, a réagi la fédération des CMPP dans un courrier. C’est, en particulier, le cas de cette période particulièrement sensible de l’adolescence qui est complètement occultée dans ce cahier des charges. Sont pris en charge en CMPP, jusqu’à 20 ans et plus, des jeunes présentant des pathologies les plus diverses : des phobies scolaires aux addictions, en augmentation constante, en passant par des troubles des conduites alimentaires ou des pathologies lourdes, comme la schizophrénie par exemple, où l’action précoce est essentielle. »

Que propose ce cahier des charges pour les enfants qui présenteraient des troubles dits « plus légers » ? De les renvoyer vers l’Éducation nationale... Plus précisément, tous les enfants qui n’auraient pas de notification de handicap – attribuée par les maisons départementales du handicap (MDPH) – seraient renvoyés vers les Réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (Rased), des dispositifs où des enseignants spécialisés et des psychologues scolaires viennent en soutien aux élèves d’écoles maternelles et élémentaires, en classe ou en petites groupes. Ces réseaux sont normalement là pour aider les enfants avec des difficultés scolaires. (...)  »

Voir en ligne : https://www.bastamag.net/Etat-ARS-d...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail