InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Crise des migrants : « Ce qui se passe aujourd’hui est presque pire qu’en (...)

Crise des migrants : « Ce qui se passe aujourd’hui est presque pire qu’en 2015 »

Publié le 14-03-2020

Source : Le Monde

Auteure : Julia Pascual

Extraits :

«  Philippe Leclerc, représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Grèce, dénonce la fébrilité européenne face à la question des populations qui fuient la Syrie.

(...) Quarante-deux mille demandeurs d’asile vivent sur cinq îles dans des conditions terribles, et il y a une usure de la solidarité et de l’acceptation sur place, et une tension extrême entre les populations locales et la police. Ce n’est la faute ni des réfugiés ni des Grecs, mais des promesses non tenues. (...)

Toute cette politique de contention crée de l’animosité entre les gens qui ont besoin de protection et ceux qui étaient prêts à leur apporter. L’Europe n’a rien appris ni compris. Ce qui se passe aujourd’hui est presque pire qu’en 2015 : beaucoup d’Etats membres ne sont pas prêts à considérer une forme de solidarité, que ce soit au sein de l’UE ou vis-à-vis des pays d’origine et de premier accueil. La situation est pourtant gérable. (...)

Je me suis rendu sur l’un des deux postes-frontières entre la Grèce et la Turquie, à Kastanies, le 6 mars. J’ai vu des policiers et des militaires qui se lançaient des gaz lacrymogènes de part et d’autre de la frontière et, au milieu, 400 migrants pris en tenaille. Je suis aussi allé au centre fermé de Filakio, où une minorité des personnes qui franchissent la frontière sont transférées. Il y a 120 mineurs non accompagnés qui attendent là depuis huit mois et j’ai aussi rencontré huit femmes afghanes avec leurs enfants qui avaient été séparées de leur mari. (...)  »

Voir en ligne : https://www.lemonde.fr/m-le-mag/art...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail