InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Coronavirus : le quotidien compliqué des enfants placés et confinés en foyers (...)

Coronavirus : le quotidien compliqué des enfants placés et confinés en foyers d’accueil

Publié le 21-03-2020

Source : France Inter

Auteure : Audrey Dumain

Extraits :

«  Le confinement met à l’épreuve le respect des droits de l’enfant. En plus de représenter un danger supplémentaire pour les jeunes maltraités, cette situation exceptionnelle complique leur suivi dans les foyers et les familles d’accueil. Les conséquences pourraient être dramatiques.

(...)

Le confinement censé nous protéger du Covid-19 en France peut aussi représenter un danger pour certains enfants, avec un risque accru de maltraitances à domicile. La situation favoriserait en effet "un passage à l’acte", souligne Adrien Taquet, secrétaire d’État en charge de la protection de l’enfance.

Interrogé par France Inter, il appelle chacun à redoubler de vigilance pendant cette période, et à composer le 119 si l’on est témoin "même auditif, même dans le doute, de violence sur un enfant." Mais les foyers d’accueil seront-ils prêts ? Le confinement perturbe déjà l’accompagnement d’enfants confiés aux services de l’Aide sociale à l’enfance. C’est ce que dénonce une partie des travailleurs sociaux et des associations. "Les éducateurs sont en sous nombre. Ils nous décrivent des moments de violences de plus en plus difficiles à gérer. Et nous n’en sommes qu’au quatrième jour de confinement", déplore Meriyem Nouri, psychologue et membre de l’association "SOS enfants placés".

Des foyers sous tension

Pour Adrien Taquet, la priorité durant la crise sanitaire reste d’assurer l’encadrement des enfants placés en foyers ou familles d’accueil : "D’habitude, ils ne passent pas leur journée dans les foyers. Ils vont à l’école, font du sport... Il faut s’assurer qu’il y ait une réorganisation de leur temps et qu’il y ait suffisamment d’encadrement."

Seulement dans certains départements, le manque d’éducateurs commence à peser. "Certains foyers se retrouvent avec moins de 50% des effectifs et on ne va pas attendre la deuxième semaine de confinement pour que les choses bougent. Le temps des enfants n’est pas le temps des adultes", s’énerve Lyes Louffok membre du Conseil national de la protection de l’enfance et de l’association "Sos Enfants Placés". (...)  »

Voir en ligne : https://www.franceinter.fr/enfants/...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail