InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Avec la pandémie, les mineurs isolés plus nombreux à traverser la Manche en (...)

Avec la pandémie, les mineurs isolés plus nombreux à traverser la Manche en bateau

Publié le 22-05-2020

Source : Actu.fr

Auteur : AFP

Extraits :

« (...)

Monter dans un camion est devenu plus difficile avec les restrictions de circulation, alors les mineurs non accompagnés sont de plus en plus nombreux à tenter de prendre la mer depuis la France pour rejoindre le Royaume-Uni.

« Nous observons un nombre croissant de jeunes gens traversant la Manche pour demander asile en Grande-Bretagne », souligne auprès de l’AFP Roger Gough, le chef du conseil du comté du Kent, région du sud-est de l’Angleterre où se trouve Douvres, principal port d’entrée depuis le continent.

Tandis que son comté s’occupait de « 230 à 250 jeunes » migrants il y a un an, « ce chiffre a presque doublé et il approche les 470 », a comparé Roger Gough, et « de nouvelles arrivées continuent tout le temps ».

2758 migrants secourus en 2019

(...)

La pandémie de coronavirus a renforcé cette tendance, la diminution du trafic de poids lourds poussant les migrants à tenter la traversée dans de petites embarcations.

« Nous avions l’habitude de voir ces jeunes passer dans des camions. C’était l’itinéraire typique », souligne Roger Gough. Mais récemment « avec les mesures de confinement en Europe, la réduction du fret, ils rejoignent le pays en bateau ».

Un millier depuis le confinement

(...)

Mesures de distanciation sociale dans les centres d’accueil

Pour Roger Gough, « les jeunes arrivant maintenant sont typiquement des garçons de 16 et 17 ans », la plupart iraniens, irakiens et afghans.
Son comté a pour mission délicate de les accueillir en respectant les mesures de distanciation sociale pour éviter la transmission du Covid-19, ce qui ajoute une « pression financière », selon lui.
Le comté, qui n’avait qu’un centre d’accueil pour migrants, en a désormais trois. Outre la charge de 469 mineurs, il a aussi la responsabilité de soutenir 932 jeunes migrants âgés de 18 à 25 ans qui ont quitté le système de prise en charge.
Interrogé par l’AFP, un porte-parole du ministère de l’Intérieur britannique s’est borné à assurer que « le gouvernement prend très au sérieux le bien-être des enfants non accompagnés et fournit un financement aux autorités locales, y compris le Kent ».

(...) »

Voir en ligne : https://actu.fr/societe/avec-pandem...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail