InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Il a 16 ans, il est Ivoirien et dort dans une tente à Besançon

Il a 16 ans, il est Ivoirien et dort dans une tente à Besançon

Publié le 29-05-2020

Source : France 3 régions

Auteur : Par Clément Jeannin

Extraits :

« De lui et de son parcours, on ne sait encore rien. Juste qu’il aurait 16 ans, qu’il viendrait de Côte d’Ivoire et que nous l’appellerons O. Car, comme la grande majorité des migrants arrivants sur Besançon, la peur des représailles contre la famille restée au pays les empêche de trop se dévoiler.

Et pour l’instant, les membres de l’association SOLidarité MIgrants et REfugiés de Besançon n’ont pas réussi à en apprendre plus.

"On ne pose pas trop ces questions-là au début - nous explique Quentin Pardonnet, le représentant de Solmiré - La plupart de ces jeunes hommes ont eu un parcours très compliqué, certains sont passés par la Lybie, ont connu des situations d’esclavage. Il faut attendre un peu pour une vraie discussion à visée thérapeutique."

On ne sait donc pas encore comment O. est arrivé sur Besançon. Les membres de Solmiré l’ont découvert ce mardi, discutant avec d’autres jeunes migrants déjà suivis par l’association. Et depuis, chaque appel au Département pour une mise à l’abri en attendant d’étudier son cas connaît une réponse négative.

"On appelle tous les jours. Et ils nous répondent toujours la même chose, à savoir qu’ils n’ont pas de place, que le Doubs n’a pas de frontière commune avec l’Italie pouvant justifier un nombre important de passages de migrants et qu’avec l’interdiction qui était toujours en cours de se déplacer à plus de 100 kilomètres, ce jeune homme n’a rien à faire là."

Derrière son téléphone, la chargée de l’enfance au conseil départemental du Doubs, Odile Faivre-Petitjean, rassure en disant que le jeune homme sera au plus vite pris en charge, certainement au milieu de la semaine prochaine. Pour elle, cette situation est exceptionnelle justement parce qu’il n’ y avait aucune raison qu’il arrive à Besançon en ce moment.

"Le Doubs n’est pas un département d’arrivée de première intention pour les migrants. Nous n’avons pas de frontières communes avec l’Italie et l’Espagne.
Cela signifie que, malgré le confinement et les interdictions de déplacement de 100 kilomètres, ce jeune homme est arrivé récemment à Besançon. Et nos services d’accueil sont forcément saturés, car nous avons dû suspendre les évaluations de minorité pendant le confinement", explique t-elle.

Actuellement, 54 jeunes sont en attente d’une évaluation de leur minorité, dans le Doubs. Des jeunes qui ont été confinés et dont les entretiens d’évaluation ont repris il y a quelques jours avec le déconfinement.
Mais O. va donc devoir encore passer plusieurs nuits à la belle étoile. Ce vendredi matin, des policiers sont venus annoncer au jeune homme qu’il n’allait pas pouvoir continuer à camper sur la pelouse de la Gare d’Eau. L’association l’a donc déplacé et installé directement dans la cour de l’Aide Sociale à l’Enfance, à Besançon.

(...) »

Voir en ligne : https://france3-regions.francetvinf...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail