InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > « Mineurs en danger : dans l’Aude, du neuf pour une prise en charge repensée (...)

« Mineurs en danger : dans l’Aude, du neuf pour une prise en charge repensée en 2017 »

Publié le 19-11-2020

Source : La Dépêche

Auteur : A. Ca.

Extraits :

« Les structures accueil enfance (SAE) du Département sont les portes d’entrée des mineurs en danger suivis par l’aide sociale à l’enfance (ASE) pour les accueils en urgence. Aux sites carcassonnais - qui profitera de nouveaux locaux à l’horizon 2020 - et narbonnais s’est ajoutée fin 2017 l’ouverture d’une nouvelle unité à Villeneuve-Minervois ; un fonctionnement qui a également dû s’adapter à la nécessité de la prise en charge des mineurs non accompagnés.

(...)

Avec, pour conséquence, des allongements des délais de prises en charge : en 2019, 56 enfants ont été accueillis au-delà de trois mois dans les SAE de Narbonne et Carcassonne (et plus de six mois pour 29 d’entre eux).

En novembre 2017, le Département apportait une première réponse, avec l’ouverture d’une 3e unité à Villeneuve-Minervois, dans des locaux des Pupilles de l’enseignement public (ADPEP11), "au regard de l’évolution des publics accueillis en termes de catégorie de population et de nombre", rappelait le bilan d’activité 2019. Un site faisant grimper la capacité d’accueil de 57 à 74 places, et plus spécifiquement consacré à la phase d’accueil, avant les étapes d’évaluation et d’orientation. Avec un effet traduit en chiffres : fin 2017, 4 505 journées d’accueil pour les mineurs hors MNA et 16 683 pour les MNA étaient recensées à la SAE de Carcassonne (5 497 hors MNA et 14 164 MNA à Narbonne) ; un an plus tard, l’équilibre était déjà modifié, avec 12 618 journées recensées sur le site du Minervois, contre 6 872 journées hors MNA et 277 MNA à Carcassonne, 5 697 hors MNA et 2 326 MNA à Narbonne. Evolution combinée en 2018 au déploiement d’un dispositif spécifique pour l’accueil et à la mise à l’abri des MNA, avec 130 places réparties sur les communes de Narbonne, Lézignan, Carcassonne, Limoux, Quillan et Castelnaudary ; bis repetita en 2019, avec un appel à projets de 42 places pour la période d’évaluation des MNA accueillis, faut-il le répéter, au titre de l’enfance en danger.

Résumée, l’évolution du nombre de mineurs accueillis en SAE dit bien le chemin parcouru : 514 jeunes pris en charge en 2019 (98 à Carcassonne, 71 à Narbonne et 345 à Villeneuve-Minervois), contre 784 en 2018. Et les années à venir vont apporter un nouvel atout. Le 30 octobre, en commission permanente, le Département a acté l’acquisition de la métairie La Sale, avenue Claude-Bernard, à Carcassonne : un site voué à remplacer la villa art déco de l’avenue du Général-Leclerc. (...), le Département pourra faire coexister un "accueil d’urgence et d’évaluation ainsi que deux unités, l’une pour les enfants, l’autre pour les ados".

En 2020, toujours moins de mineurs non accompagnés accueillis

Déjà affirmée l’an passé, la baisse du nombre de mineurs non accompagnés accueillis dans l’Aude se confirme en 2020 (*), précise Catherine Bossis. Un ressenti d’ores et déjà traduit du côté des MNA définitivement confiés à l’ASE audoise par décision judiciaire : fin 2019, ils étaient 88 ; à la date du 6 novembre 2020, le chiffre était de 42 (*). En 2019, 345 MNA avaient été accueillis en urgence par la SAE de l’Aude et 308 avaient été évalués : 103 étaient originaires du Mali, 87 de Guinée. Deux pays où, rappelait le ministère de la Justice dans le bilan 2018 consacré aux MNA, sont respectivement caractérisés "violences armées, attaques terroristes, tensions politiques et appauvrissement" ainsi que "graves problèmes économiques" dans un "contexte sociopolitique fragile" avec "un système scolaire inégalitaire". De quoi expliquer que, "influencés par une communauté déjà présente en Europe et poussés à fuir la pauvreté, les jeunes" soient "de plus en plus nombreux à tenter de rejoindre l’Europe".

En 2019, 19 des 308 MNA évalués et confiés à l’ASE avaient été réorientés vers d’autres départements (via la plateforme nationale de la protection judiciaire de la jeunesse) ; 88 avaient été confiés au Département de l’Aude (103 avaient été évalués comme majeurs, et 98 départs volontaires avaient été recensés). Le nombre de MNA qui peuvent potentiellement être confiés à chaque Département est fondé sur une clé de répartition nationale établie par le ministère de la Justice, en tenant compte de la population du département, du nombre de MNA effectivement accueillis au 31 décembre de l’année passée et du nombre total de MNA accueillis dans l’ensemble des départements.

(*) Evolution du nombre de MNA accueillis : 2014, 34 (+9,67 %) ; 2015, 73 (+6,31 %) ; 2016, 232 (+217,8 %) ; 2017, 484 (+108,6 %) ; 2018, 494 (+2,07 %) ; 2019, 345 (-30,16 %). En 2015, 47 MNA avaient été confiés à l’ASE audoise ; 41 en 2016, 74 en 2017, 84 en 2018 et donc 88 l’an passé. »

Voir en ligne : https://www.ladepeche.fr/2020/11/19...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail