InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > « Les élus du Département demandent au 1er ministre le placement de Mayotte en (...)

« Les élus du Département demandent au 1er ministre le placement de Mayotte en état d’urgence sécuritaire »

Publié le 26-01-2021

Source : Le Journal de Mayotte

Auteure : Par Anne Perzo

Extraits :

« (...)

Dans un courrier commun en date du 26 janvier 2020, le président du Conseil départemental Soibahadine Ibrahim Ramadani, les parlementaires Ramlati Ali, Mansour Kamardine, Abdallah Hassani et Thani Mohamed Soilihi ainsi que le président de l’association des Maires Madi Madi Souf s’adressent directement au premier ministre Jean Castex. Ils avaient déjà co-signé un premier communiqué commun deux jours plus tôt au lendemain des assassinats survenus le week-end précédent en Petite-Terre.

« Depuis maintenant 18 mois, la violence a atteint à Mayotte son niveau de paroxysme, avec, récemment, l’assassinat d’un mahorais de 43 ans le 18 décembre 2020 à Koungou, des attaques de lycées par des bandes armées comme à Kahani le 15 janvier, l’assassinat à l’arme blanche d’un homme il y a quelques jours et ce week-end, celui de 3 autres personnes en Petite-terre, dans le quartier dit de la Vigie, dont 2 mineurs de 15 et 14 ans horriblement massacrés » rappellent en préambule les élus, évoquant une « situation prévisible, pourtant trop longtemps marginalisée par les gouvernements successifs, malgré les alertes de la société civile et des élus. Aujourd’hui, la population, lassée, réclame de l’Etat, une réponse forte à la hauteur de cette crise inédite ».

(...)

Ils invitent à prendre en compte les spécificités du territoire dans la réforme en cours de l’ordonnance de 1945 sur la justice pénale des mineurs, « un effort particulier devra, en outre, concerner la mise en place dans le Département de structures d’accueil spécialisées en réponse à la flambée de cette délinquance juvénile ».

Sur la problématique des mineurs isolés et de la clé de répartition entre département, également appelé « circulaire Taubira », ils demandent son extension à Mayotte « afin de désengorger le Département ». Et égrainent les chiffres : si le nombre de mineurs placés sur le territoire est porté à 800 (il était pour mémoire de 292 en 2015), les élus notent « qu’il est impossible sur un territoire de 374km² de pouvoir être efficace pour faire face à l’ampleur du phénomène des mineurs non accompagnés et de jeunes majeurs désocialisés estimés de 12 000 à 15 000 personnes selon les forces de l’ordre à Mayotte ».

(...) »

Voir en ligne : https://lejournaldemayotte.yt/2021/...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75007 Paris

Contact :
Hélène Martin-Cambon, Coordinatrice

Contact mail