Etude qualitative conduite par la MIPES portant sur la pauvreté juvénile en Ile-de- France

Instance d’information, d’observation et d’échange de la région Ile-de-France, la Mission MIPES a souhaité approfondir la connaissance et la compréhension de la précarité juvénile sur le territoire. Elle s’est engagée à ce titre dans une démarche d’observation partagée avec le DROS en PACA et la MRIE en Rhône-Alpes dans une optique quantitative – la mesure de cette pauvreté étant limitée – mais aussi qualitative, et ce dans une logique comparative.

Le questionnement général porte sur les conséquences de la pauvreté sur les enfants, notamment les liens entre la pauvreté et l’exclusion, et plus spécifiquement sur les thèmes suivants : les ressources monétaires et matérielles, l’éducation et la formation, la santé, le logement, les loisirs, la consommation, les relations familiales et les relations sociales.

L’étude a visé trois objectifs :

  • Alimenter la réflexion sur les conditions spécifiques de vie des enfants en situation de précarité
  • Montrer l’impact de la pauvreté sur la vie des enfants et la perception que ces derniers ont de leur situation
  • Identifier des situations vécues par ces enfants qui nécessiteraient d’être mieux prises en compte par les pouvoirs publics

Elle a ainsi consisté à mener une quinzaine d’entretiens avec des enfants vivant dans des situations de pauvreté diverses.

Dans ce cadre, deux mineurs isolés étrangers pris en charge en Seine Saint Denis ont été enquêtés.

Cette étude accorde une place centrale à l’expression des enfants.

Pour plus d’informations sur l’étude inter-régionale « Enfance et pauvreté », vous pouvez vous rendre directement sur le site de la MIPES en cliquant ici

Rapport Pauvreté juvénile MIPES 2011
Retour en haut de page