InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > "Métropole de Lyon : ni majeurs, ni mineurs, la galère des jeunes migrants en (...)

"Métropole de Lyon : ni majeurs, ni mineurs, la galère des jeunes migrants en recours"

Publié le 7-07-2021

Source : Lyon Capitale

Autrice : Marie Allenou

Extraits :

« (...) À leur arrivée à Lyon, ces jeunes qui se disent mineurs sont hébergés environ cinq jours par l’association Forum-réfugiés, chargée par la Métropole de Lyon d’évaluer la minorité de ces jeunes. S’ils sont reconnus Mineurs non-accompagnés (MNA), ils sont pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Mais ils sont peu à obtenir ce statut : au premier trimestre 2021, 16 à 19 % des jeunes migrants ont été reconnus mineurs par Forum-réfugiés, selon des chiffres donnés par la Métropole. La majorité d’entre eux déposent un recours auprès du juge des enfants pour faire reconnaître leur minorité. (...)

Ces jeunes en recours se trouvent dans un flou juridique et institutionnel. Pas vraiment considérés comme mineurs, la Métropole considère qu’il n’est pas de sa responsabilité de les prendre en charge mais celle de l’État. De son côté, la préfecture, représentante de l’État, estime que "seule une décision de justice fait foi sur la minorité ou la majorité", et que ces jeunes sont "toujours sous la responsabilité de la Métropole", en attendant la décision du juge des enfants. (...)

La solution des tentes du square Hénon a duré du 28 mai au 22 juin. Presque un mois où le collectif Maurice Scève, le collectif L’AMIE et le collectif soutiens/migrants Croix-Rousse ont assuré l’accueil, l’hébergement et les besoins de ces jeunes migrants. Une quinzaine au départ, ils étaient plus de 50 lorsqu’ils ont plié le camp. Le 22 juin, face au risque d’orage, la préfecture a réquisitionné le gymnase Maurice Scève pour les héberger le temps de quelques nuits. (...)

La mairie de Lyon, même si cela ne relève pas de ses compétences, a proposé l’hébergement de 37 de ces jeunes. (...)

Le reste, environ 28 jeunes, ont trouvé refuge dans un squat rue Denfert-Rochereau (4e). S’ils étaient 28 au 25 juin, ils sont à présent 40, avec l’arrivée de nouveaux exilés que le Forum-réfugiés a considéré majeurs. Privé d’électricité, les conditions de vie y sont précaires, sans possibilité de se faire à manger ou de chauffer de l’eau. (...)

"L’été il n’y a pas beaucoup de rendez-vous auprès des avocats et des juges. Pour les nouveaux qui arrivent je leur dis qu’ils n’auront pas rendez-vous avant septembre devant le juge", s’inquiète Sophie, du collectif soutiens/migrants Croix-Rousse. (...) »

Voir en ligne : https://www.lyoncapitale.fr/actuali...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75007 Paris

Contact :
Hélène Martin-Cambon, Coordinatrice

Contact mail