InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Agenda > Formation Centre Primo Levi - Les effets de l’exil et des violences (...)

Formation Centre Primo Levi - Les effets de l’exil et des violences politiques : une « clinique de la honte »

Sur l'agenda

Vendredi 4 décembre 2015
Formation Centre Primo Levi - Les effets de l’exil et des violences politiques : une « clinique de la honte » –
Lieu : Centre Primo Levi Paris
Vendredi 5 février 2016
Formation Centre Primo Levi - Les effets de l’exil et des violences politiques : une « clinique de la honte » –
Lieu : Centre Primo Levi Paris

02 octobre 2015, 04 décembre 2015 et 05 février 2016 - de 9h30 à 17h30 // 3 journées
Choisissez votre formule ! Possibilité d’assister à 1, 2 ou 3 jours.

Publics
Tout professionnel travaillant au contact de demandeurs d’asile et des personnes victimes de la violence politique

Tarifs :
3 jours : 675 € pour 3 jours, 450€ pour 2 jours et 225€ pour une journée en formation continue.
Pour connaitre les tarifs individuels ou réduits, adressez votre demande auprès de Déborah Caetano au 01 43 14 88 50

Objectifs

Définir l’affect de Honte et sa place dans notre clinique.

Distinguer les différentes formes de la honte : originaire, secondaire et sociale.

Comprendre comment cet affect est au coeur de la rencontre entre les demandeurs d’asile et les différents intervenants.

Explorer son incidence selon les pratiques institutionnelles et les places des intervenants.

Contenu

Pour chaque journée :
- Eclairage sur une des formes de la honte
- Illustration par une situation clinique
- Incidence de cet affect sur les différents intervenants pluridisciplinaires (psychologique, social, médical, juridique)

Journée 1 : la honte originaire
L’éprouvé de folie et ses manifestations chez certains demandeurs d’asile.

Journée 2 : la honte secondaire
Les reconfigurations de la honte lors de la puberté à l’adolescence.
Les bouleversements engendrés par les violences sexuelles à la période de l’adolescence.

Journée 3 : la honte sociale
Réflexion sur la honte du point de vue du lien social, de sa destruction comme de ses remaniements.
A travers ces trois journées, il s’agira également d’évoquer les sentiments que la honte a étouffés : la colère, la peur et la tristesse. Ils sont en effet à la base d’une réappropriation de soi afin de sortir de ce vécu perpétuel d’humiliation.

Plus d’informations ici

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail