InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Articles > État de santé des mineurs isolés étrangers accueillis en Gironde entre 2011 et (...)

État de santé des mineurs isolés étrangers accueillis en Gironde entre 2011 et 2013

Publié le vendredi 18 mars 2016 , mis à jour le vendredi 18 mars 2016

Source : Bulletin de la Société de pathologie exotique

Auteurs : O. Monpierre , P. Baudino, P. Rio-René, S. Maurice, D. Malvy, M. -C. Receveur

« Résumé :

L’absence de recommandations médicales spécifiques pour la prise en charge des mineurs isolés étrangers (MIE) entraîne de grandes disparités selon les départements d’accueil. En étudiant leur état de santé global nous souhaitons aider à promouvoir l’idée d’un guide de bonnes pratiques pour leur prise en charge sanitaire. Notre étude décrit des données obtenues à partir d’un bilan médical systématique proposé aux MIE accueillis en Gironde entre janvier 2011 et décembre 2013. 235 MIE ont été inclus, dont 143 ont des dossiers complets. Les pathologies les plus fréquemment retrouvées, et/ou les plus graves, étaient les parasitoses digestives, les bilharzioses, les filarioses, l’hépatite B, la carence martiale, le déficit en G6PD et les caries dentaires. Sur le plan psychiatrique 45 % des MIE présentaient un tableau clinique compatible avec un état de stress post traumatique. Les MIE cumulent les risques sanitaires des populations vulnérables que sont les adolescents et les réfugiés clandestins. Ils requièrent donc une attention particulière et adaptée dès leur entrée sur le territoire. »

Voir en ligne : http://link.springer.com/journal/13149


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien