InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Ouvrages > Publications > L’interprétariat en santé mentale

L’interprétariat en santé mentale

Publié le lundi 16 mai 2016 , mis à jour le lundi 16 mai 2016

Source : www.ch-le-vinatier.fr

Sommaire

Edito, Christian Laval, Halima Zeroug-Vial

Le recours à l’interprète en santé mentale : enjeux et problèmes, Arnaud Béal, , Nicolas Chambon

L’interprétariat en santé mentale à Montréal, Camille Brisset, Yvan Leanza

Recours à l’interprétariat dans les services publics de psychiatrie en Seine-Maritime, Carole Lebrun, Sandra Guigueno

L’interprétariat en psychiatrie : complexité, inconfort et créativité, Claire Mestre

De l’interprétariat à la médiation en santé mentale : l’expérience du centre Françoise Minkowska, Marie-Jo Bourdin, Stéphanie Larchanché

La relation thérapeutique à l’épreuve de la langue, Jessica Ozenne

Le rire de l’interprète, Laure Wolmark, Aude Nguyen, Marie Cossart

D’une langue à l’autre, Vera Giacolome, Adaluz Duque, Irina Richemond, Hélène Borie

Une pratique avec un interprète co-intervenant : de l’être en groupe à penser le groupe, Gaëlle Bouquin-Sagot, Mélanie Maurin

L’interprète, un intervenant en santé mentale ?, Nicolas Chambon, Natacha Carbonel

Numéro de Rhizome disponible en format pdf ci-dessous

Voir en ligne : http://www.ch-le-vinatier.fr/orsper...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien