InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Hassan rêve d’ouvrir son propre restaurant

Hassan rêve d’ouvrir son propre restaurant

Publié le 20-05-2016

Source : www.jactiv.ouest-france.fr
Auteur : Fabien Jouatel

« Si le jeune Bangladais s’insère bien à Granville (Manche), une réflexion est menée sur l’accueil de migrants. La préfète propose de le gérer /via/ une association nationale, alors qu’un mouvement citoyen s’est mis en place.

Aujourd’hui âgé de 19 ans, Hassan est arrivé à Granville il y a deux ans. Originaire de Sylhet, à l’est du Bangladesh, le jeune homme a d’abord transité quelques jours par Paris avant de débarquer en Normandie. « Je voulais faire des études en France. À l’époque, je parlais bien l’anglais, mais pas un mot de français », précise Hassan, avec un discret sourire.

À son arrivée, « Hassan avait le statut de mineur isolé étranger », se rappelle Gwendal Le Berre, son éducateur référent au Foyer de jeunes travailleurs (FJT). À la suite de la circulaire Taubira, une cellule nationale avait pour rôle « de dispatcher ces jeunes sur le territoire », en lien avec le conseil départemental.
Hassan se retrouve alors au FJT de Saint-Nicolas et devient étudiant à Marland. Avec l’aide de l’association Les Mots bleus, il découvre la langue de Molière.

En juin 2015, il sort du lycée hôtelier, un CAP de cuisinier en poche, même si lui, se rêvait médecin. Durant ses études, il alterne cours et apprentissage à La Régate. « Le patron m’a embauché dans la foulée. »

« En cuisine, l’équipe m’aide beaucoup »

Désormais, il gère les entrées et les desserts dans le restaurant installé sur le port de plaisance. « En cuisine, l’équipe m’aide beaucoup. On m’explique quand je ne comprends pas quelque chose. »

Depuis deux mois, le jeune homme a quitté le FJT Saint-Nicolas, endroit « super-sympa », pour prendre son indépendance dans un appartement, proche de son lieu de travail. Ce qui ne l’empêche pas de revoir ses anciens camarades du foyer. « Et je passe de temps en temps voir Les Mots bleus. »

Hassan garde le contact avec sa famille au Bangladesh, grâce à internet, « une à deux fois par semaine ». Le garçon reconnaît « être content d’être à Granville. » Il profite de ses jours de congé pour se promener à la plage, se baigner, jouer au football et sortir « avec quelques amis gardés du lycée ».

Le permis de conduire, prochaine étape

« Un parcours exemplaire », pour Gwendal Le Berre. « Hassan était très fragile à son arrivée, avec une histoire compliquée. » Grâce aux soutiens des associations comme Les Mots bleus ou
ort d’attache, « il a montré une grosse capacité d’intégration, pour parler français, décrocher un CAP puis un emploi dans la foulée. »

Prochain objectif : le permis de conduire. Les cours ont démarré depuis janvier. « Le code est un peu difficile », reconnaît Hassan, qui, pour l’instant, n’a pas pu découvrir grand-chose autour de Granville, si ce n’est une fois, lors d’une sortie kayak avec le FJT.

Une nouvelle éape d’indépendance donc, mais depuis un moment, Hassan rêve d’un projet plus grand : « J’aimerais avoir mon propre restaurant à Granville ! » »

Voir en ligne : http://jactiv.ouest-france.fr/job-f...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail