InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Loi sur la protection de l’enfant : les cinq points restant à (...)

Loi sur la protection de l’enfant : les cinq points restant à clarifier

Publié le 14-06-2016

Source : www.lagazettedescommunes.com

Auteur : Isabelle Raynaud

« Adoptée il y a trois mois, la réforme de la protection de l’enfance attend toujours ses décrets d’application, qui devraient paraître à la rentrée. Avec l’espoir qu’ils dissipent les points de tension que les débats parlementaires n’ont pas réussi à apaiser.

La loi du 14 mars 2016 ne vient pas bouleverser les pratiques des professionnels ni effacer la loi réformant la protection de l’enfance de 2007. Néanmoins, la question, récurrente, du degré de décentralisation, et celle, toujours plus aiguë, des mineurs non accompagnés, pèseront sur son appropriation. Axée sur l’intérêt de l’enfant, et non plus sur les liens familiaux, elle suggère en outre un changement de mentalité qui n’est pas acquis.

Ce que dit la loi

La loi 2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant vient réformer le texte de 2007 en voulant mettre l’enfant au cœur du dispositif.
Trois thématiques ont guidé la proposition de loi :
- améliorer la gouvernance nationale et locale de la protection de l’enfance ;
- sécuriser le parcours de l’enfant protégé ;
- adapter le parcours de l’enfant placé sur le long terme.

En plus de ces trois points, le texte prévoit la désignation, dans chaque service départemental de protection maternelle et infantile, d’un médecin référent ...  »

Voir en ligne : http://www.lagazettedescommunes.com...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien