InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Un centre pour enfants sera créé à la Jungle en novembre

Un centre pour enfants sera créé à la Jungle en novembre

Publié le 24-08-2016

Source : Nord Littoral

Auteur : D. K.

« Des enfants dans la Jungle, parfois sans famille : l’État français est dans l’obligation de les protéger, des structures existent déjà comme à Saint-Omer par exemple ou dans des foyers calaisiens dédiés aux enfants mais parfois des enfants se retrouvent tout de même dans la Jungle, avec pour objectif de passer outre Manche coûte que coûte. Une vie dans la Jungle, et ce, dans des conditions des plus indignes.

72 places pour les enfants, des psychologues et des juristes

En novembre prochain, une structure pour les enfants devrait ouvrir au centre Jules Ferry, créé depuis plus d’un an. Jusque-là, seules 400 places d’hébergement étaient dédiées aux mamans et leurs enfants. « Nous sommes dans les préparatifs », confirme Stéphane Duval, directeur du centre Jules Ferry, géré par l’association La Vie active.

Cette nouvelle structure devrait être conçue pour 72 enfants avec « la possibilité de doubler la capacité en 2017 » si besoin, explique-t-il encore. Elle sera implantée sur l’actuel parking, non loin de l’hébergement des femmes et des enfants et sera gérée par une équipe éducative. « Au total, il y aura une vingtaine de personnes dont des psychologues et des juristes », précise le directeur.

La problématique des mineurs bloqués à Calais « est centrale en ce moment », affirme Stéphane Duval, assurant que le centre Jules Ferry s’en occupe déjà ; et il donne pour exemple qu’actuellement « 35 mineures isolées » sont hébergées au centre des femmes et des enfants.

Pour les mineurs garçons c’est plus compliqué mais il assure qu’ils sont orientés. Et de rappeler qu’ « il y a des personnes pour les prendre en charge comme le foyer Georges Brassens, l’association France terre d’asile, le département ».
865 enfants à la Jungle selon les associations, dont 676 bambins sans famille
Depuis juin ce projet est dans les tuyaux avec la mise en place d’un copilotage mineur avec une première réunion en juin et une prochaine prévue en septembre avec « France terre d’asile, le conseil départemental, le HCR, la Voix de l’enfant et une représentante du défenseur des droits des enfants », indique Stéphane Duval. Ce sont tous les gens qui gravitent autour de la problématique des mineurs. »
Actuellement, 250 personnes sont hébergées au centre des femmes et des enfants ainsi que 200 mineurs isolés au camp de conteneurs, a précisé Stéphane Duval.
Et selon le dernier décompte réalisé début août par l’Auberge des Migrants et Help Refugees il y aurait à Calais 865 mineurs, dont 676 non accompagnés.
 »

Voir en ligne : http://www.nordlittoral.fr/accueil/...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail