InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Jungle de Calais : les départs de migrants mineurs en Angleterre (...)

Jungle de Calais : les départs de migrants mineurs en Angleterre s’accélèrent

Publié le 17-10-2016

Source : www.lefigaro.fr

Auteur : Edouard de Mareschal

« Une vingtaine de mineurs étrangers isolés partiront lundi et mardi en Grande-Bretagne, dans un mouvement d’accélération alors que le démantèlement de la jungle de Calais est imminent.

De plus en plus de migrants mineurs rejoignent l’Angleterre en vertu des procédures de regroupement familial. L’accélération des départs s’explique par l’imminence du démantèlement de la jungle. « La semaine dernière, nous avons eu le départ de cinq Afghans et d’un Syrien. Cela se poursuivra en début de semaine prochaine, avec le transfert d’une dizaine de migrants lundi, et d’une dizaine mardi », explique-t-on en préfecture du Nord-Pas-de-Calais.

Les services préfectoraux travaillent en étroite collaboration avec la Grande Bretagne sur la question des mineurs étrangers isolés, mais chaque dossier est étudié au cas par cas. « Il n’y a pas d’accord massif ni d’engagement chiffré, mais Londres a conscience qu’à l’approche du démantèlement, il faut que le dossier avance rapidement », poursuit-on en préfecture.

1300 mineurs isolés dans la jungle

Par la voix sa ministre de l’Intérieur Amber Rudd, la Grande-Bretagne s’est à nouveau engagée lundi à accueillir tous les mineurs isolés de la jungle qui ont un lien familial avec le Royaume-Uni. « Nous avons fait de gros progrès mais il y a encore du travail à faire », a-t-elle estimé devant le Parlement. En mars dernier, la France et le Royaume-Uni avaient scellé leur volonté d’agir en ce sens par les accords d’Amiens. Mais tandis que Londres veut limiter l’accueil aux seuls migrants mineurs qui ont un lien familial avec la Grande Bretagne, la France souhaite au contraire un accueil le plus large possible.

Sur les 7 à 10.000 migrants qui vivent dans ce bidonville, 1300 sont des mineurs isolés, selon un rapport de l’association France Terre d’asile publié mercredi. Ce chiffre est toutefois à prendre avec précaution, dans la mesure où le recensement a été conduit de manière déclarative. Selon une première évaluation de la Croix-Rouge, au moins 178 d’entre eux ont de la famille en Grande-Bretagne et souhaitent la rejoindre. Mais jusqu’à la semaine dernière, seuls 72 dossiers avaient été acceptés. Un chiffre que la Grande-Bretagne explique par les « lourdeurs administratives » françaises, tandis pour Paris, c’est le manque de volonté des autorités britannique qui pêche. L‘avenir des migrants mineurs est au coeur d’un bras de fer entre Paris et Londres. Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a demandé lundi à la Grande-Bretagne « d’assumer son devoir moral » envers eux. »

Voir en ligne : http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail