InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Une soixantaine de mineurs isolés de Calais restent introuvables

Une soixantaine de mineurs isolés de Calais restent introuvables

Publié le 23-11-2016

Source : www.europe1.fr

Auteur : AFP

« La préfecture du Pas-de-Calais avait annoncé début novembre que les mineurs isolés restés à Calais avaient tous été transférés dans des centres d’accueil en France.

Une ONG britannique, Refugee Youth Service, a assuré mercredi avoir perdu la trace d’une soixantaine de mineurs isolés qu’elle suivait depuis le démantèlement de la "jungle" de Calais le mois dernier.

Crainte qu’ils puissent être la proie de trafiquants. Ben Teuten, l’un des fondateurs de cette organisation qui travaille à Calais depuis novembre 2015, s’est dit très inquiet pour ces jeunes migrants et réfugiés qui pourraient être la proie de trafiquants et ne chercheront probablement pas l’aide des autorités en raison de précédentes déconvenues. La préfecture du Pas-de-Calais a annoncé début novembre que les mineurs isolés restés à Calais après le démantèlement du campement de migrants de la "jungle" avaient tous été transférés dans des centres d’accueil et d’orientation (CAO) en France.

Deux voies légales pour rejoindre l’Angleterre. Au total, 38 bus ont emmené 1.616 mineurs non accompagnés, a dit un porte-parole de la préfecture. Les mineurs isolés disposent de deux voies légales pour gagner le Royaume-Uni. La première est fixée par les règles de l’Union européenne qui permet à des enfants d’être réunis avec leurs familles. La deuxième, baptisée l’amendement Dubs, permet au Royaume-Uni d’accueillir des mineurs isolés particulièrement vulnérables, même s’ils n’y ont pas de relations familiales. »

Voir en ligne : http://www.europe1.fr/societe/une-s...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien