InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Pourquoi les jeunes Éthiopiens vont quitter Vouneuil-sur-Vienne

Pourquoi les jeunes Éthiopiens vont quitter Vouneuil-sur-Vienne

Publié le 4-01-2017

Source : www.lanouvellerepublique.fr

Auteur : Denys Frétier

« Deux mois après leur arrivée dans le Châtelleraudais, les migrants mineurs (14 à ce jour) sont sur le point de quitter Vouneuil-sur-Vienne pour Poitiers.

L’information est confirmée par la direction d’Audacia (1). « Il y a effectivement un projet de transfert des migrants mineurs de Vouneuil-sur-Vienne mais c’est en cours de validation. »

Selon nos informations, les 14 adolescents, âgés entre 12 et 17 ans, hébergés à ce jour au village vacances « Les Chalets de Moulière » depuis leur arrivée le 2 novembre dernier en provenance de la Jungle de Calais démantelée, vont déménager dans un nouveau centre d’accueil spécifique pour mineurs (CAOMI) (2) à Poitiers qui reste à trouver. « Ce n’est pas encore totalement confirmé car on attend des retours d’informations imminentes mais le transfert pourrait se faire dès les prochains jours. Il nous faut trouver un bailleur ou un privé pour louer des locaux. On est sur une piste mais je ne peux rien dire tant que ce n’est pas officiel », laisse filtrer le sous-préfet de Châtellerault, Ludovic Pacaud.

La raison officielle de ce transfert ? « L’accueil dans ce centre de village vacances avait, poursuit le sous-préfet, vocation à être temporaire et il nous faut de toute façon trouver assez rapidement une solution pour pouvoir faire avancer leurs dossiers migratifs. Soit pour la poursuite de l’examen de leurs demandes d’accueil par les autorités britanniques (lire ci-dessous), soit, pour ceux qui ne rejoindront pas l’Angleterre (car ils n’auront pas tous l’accord des autorités britanniques), la mise en place du dispositif visant à organiser la capacité de leur demande d’asile en France.

" Ils s’ennuient dans leurs chalets et ont peur d’être oubliés "

Ils font l’objet d’une " mise à l’abri " par l’État français. On entame donc, en lien avec les services du Département, les procédures pour un dépôt de demandes d’asile en France. Même s’ils ont dans l’idée de [tous] partir Outre-Manche. »
D’autres sources évoquent, pour expliquer ce transfert deux mois après leur arrivée, des « remarques désagréables » d’habitants de Vouneuil-sur-Vienne. Mais Audacia, comme le sous-préfet, affirme qu’il n’y a « pas de problèmes particuliers avec la population ».

Audacia note néanmoins « une angoisse de l’oubli ». « Tout se passe extrêmement bien, sans difficulté. Mais ils se sentent peu isolés. Ce n’est pas facile pour eux. Ils s’ennuient dans leurs chalets malgré les animations proposées. Ils ont l’impression d’être au fond de la campagne. Ils ont un peu peur d’être oubliés dans le traitement de leur dossier par rapport à ce qu’ils ont pu vivre à Calais. Le temps administratif n’est pas le même que celui d’un ado. »

(1) C’est l’association qui gère les CAO (Centre d’accueil et d’orientation) pour migrants et qui accompagne ces derniers dans leurs démarches administratives. (2) Centre d’accueil et d’orientation pour les mineurs isolés.

5 des 19 mineurs admis en Angleterre

Les jeunes Éthiopiens veulent tous aller en Angleterre. Sur ces dix-neuf mineurs hébergés à Vouneuil-sur-Vienne (dont 13 disent avoir de la famille Outre-Manche), cinq, justifiant d’un regroupement familial avéré, ont obtenu des autorités britanniques (11 émissaires du gouvernement britannique sont venus sur place mi-novembre) le précieux sésame pour rejoindre le Royaume-Uni qui les a donc pris en charge. Ils sont partis le 30 novembre dernier, selon Audacia. « Ils ont été autorisés à migrer au Royaume-Uni où ils ont donc été admis en situation régulière », précise le sous-préfet de Châtellerault.

L’instruction des dossiers pour partir au Royaume-Uni se poursuit pour les 14 autres mineurs (avec notamment des recours suite à des refus) restés à Vouneuil mais « pour ceux qui n’ont pas de familles en Angleterre, c’est très compromis », relève Audacia. »

Voir en ligne : http://www.lanouvellerepublique.fr/...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail