InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Missing Children Europe interpelle sur la disparition des mineurs non (...)

Missing Children Europe interpelle sur la disparition des mineurs non accompagnés

Publié le 23-01-2017

Source  : www.rtbf.be

Auteurs : S. Ha., F. Berlaimont

« Selon Europol, l’agence européenne de coordination policière, 10.000 enfants migrants auraient disparus en Europe. Pour Missing Children, la fédération des organisations européennes pour enfants disparus et sexuellement exploités, il s’agirait là d’une évaluation sous-estimée. Delphine Moralis, secrétaire générale de Missing Children Europe, s’explique : "En Allemagne, on parle de près de 9.000 enfants disparus sur l’année 2016. En Italie, il y a eu à un certain moment 62% d’enfants qui disparaissaient relativement rapidement, avec plus de 6.500 enfants qui ont disparus les dix premiers mois de 2016. Et on n’en retrouve la trace que très rarement. Dans beaucoup de pays il n’y a pas de procédure qui détermine les actions à suivre une fois qu’un mineur non accompagné disparaît".

Parmi les raisons de ces disparitions, Missing Children pointe les risques liés à la traites des êtres humains. Pour Delphine Moralis, il faut une meilleure coordination au niveau européen : "Il y a de plus en plus de risques liés à la traites des êtres humains dans le contexte d’enfants migrants. Pour vous donner un chiffre, on voit qu’en Suède, 64% des victimes de la traite des êtres humains étaient des enfants, des mineurs non accompagnés. Et donc là, on voit qu’il y a un problème qui n’est pas suffisamment connu et auquel on doit faire face d’une façon ou d’une autre. Mais ça demande une coordination importante au niveau européen".

Une autre explication, c’est la longueur des procédures pour que ces enfants puissent rejoindre leur famille dans un pays de l’Union européenne.

Les ministres européens notamment en charge de l’immigration doivent se réunir pour une réunion informelle ces 26 et 27 janvier à Malte. Missing Children entend faire pression pour que ce dossier des mineurs disparus soit mis à l’ordre du jour et a lancé une campagne virtuelle afin de sensibiliser les ministres responsables.

Le grand public est appelé à agir sur les réseaux sociaux en affichant le hashtag #MentionTheUnmentioned, que l’on pourrait traduire en français par "Parlez de ceux dont on ne parle pas". »

Voir en ligne : https://www.rtbf.be/info/monde/deta...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien