InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > COTE-D’OR : Quel bilan pour l’accueil des migrants mineurs à Athée (...)

COTE-D’OR : Quel bilan pour l’accueil des migrants mineurs à Athée ?

Publié le 7-03-2017

Source : www.infos-dijon.com

Auteur : B.L.

« Le centre d’accueil et d’orientation pour mineurs non accompagnés (CAOMI) d’Athée était installé dans la base nautique, qui va bientôt reprendre ses activités normales, après 4 mois de fonctionnement. La plupart de ses occupants vont rejoindre l’Irlande. Le centre avait ouvert suite à l’évacuation du fameux camps de Calais.

Il avait ouvert ses portes le 2 novembre dernier à Athée, près d’Auxonne dans les locaux de la base nautique. Mais, le printemps approchant, la base va reprendre ses activités normales, après avoir accueilli durant 4 mois 32 migrants mineurs. Le centre d’accueil et d’orientation pour mineurs non accompagnés (CAOMI) a fait son bilan, ce lundi, en préfecture à Dijon. Christiane Barret, Préfète de la région Bourgogne-Franche-Comté, Préfète de la Côte-d’Or, Florence Vilmus, sous-préfète de Beaune, Thierry Bas, procureur adjoint à Dijon et des représentants de l’association Coallia, de la ligue de l’enseignement ainsi que des maries concernées ont dressé le bilan de cette opération, prévue justement pour durer 4 mois.

Migrants en Bourgogne - Franche-Comté, les chiffres

Au-délà du seul cas des mineurs, Christiane Barret a rappelé les chiffres concernant l’ensemble des migrants concernés par le territoire de la grande Région. Depuis fin octobre 2015 jusqu’au 24 octobre 2016, jour du démantèlement du camps de Calais, la Bourgogne - Franche-Comté accueillait 582 migrants, uniquement des adultes. Depuis le 24 octobre 2016, il faut ajouter 763 migrants, dont 108 mineurs, ce qui portait le chiffre des personnes accueillies à 1345 personnes. Sur les 763 « nouveaux », 338 venaient de Calais et 425 d’île de France, accueilli dans 22 centres pour adultes et quatre pour mineurs. Sur les 4 centres pour mineurs, 3 ont déjà fermé et le 4e, celui d’Athée en Côte-d’Or s’apprête à fermer. Sur le centre d’Athée, sur les 32 mineurs, un a fugué ; 8 partent en Irlande, 6 sont orientés vers les services sociaux d’aide à l’enfance et 14 sont finalement considérés comme majeurs.

Les « CAO » ?

Les centres d’accueil et d’orientation (CAO) ont été créés à la fin du mois d’octobre 2015.
Ils ont vocation à accueillir temporairement des publics migrants en situation de grande précarité, en leur offrant un temps de répit dans des conditions dignes, pour reconsidérer leur projet migratoire. Les personnes accueillies bénéficient pendant leur bref séjour en CAO d’un hébergement, d’un suivi sanitaire et d’un accompagnement social.?Les centres d’accueil et d’orientation pour mineurs non accompagnés (CAOMI) sont des CAO qui ont vocation à accueillir exclusivement des mineurs. Ils ont été créés au début du mois de novembre 2016, pour accueillir les mineurs isolés présents à Calais au moment du démantèlement du campement de la lande. Les mineurs accueillis bénéficient d’un hébergement, d’un accompagnement pour faire valoir leurs droits et d’un suivi médical. Ils sont également sensibilisés à l’apprentissage du français et peuvent bénéficier d’animations éducatives.?
Dijon compte un CAO, qui accueille en permanence 84 personnes. »

Voir en ligne : http://www.infos-dijon.com/news/cot...

Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail