InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Actualités MIE > Les mineurs marocains clandestins au menu d’une rencontre entre le Maroc et (...)

Les mineurs marocains clandestins au menu d’une rencontre entre le Maroc et l’Espagne

Publié le 7-06-2017

Source : www.huffpostmaghreb.com

« COOPÉRATION - Le sort des mineurs marocains clandestins dans les enclaves espagnoles de Sebta et Melilla sera au programme d’une rencontre entre la secrétaire générale espagnole de l’Immigration et de l’Emigration, Marina del Corral, et le chef du gouvernement marocain.

Le sommet bilatéral devrait avoir lieu le 11 et 12 juin au Maroc, selon la presse locale espagnole. La question des jeunes non accompagnés originaires du Maroc, qui vivent illégalement sur le territoire espagnol, sera abordée. Un accord en vue de rapatrier ces enfants pourrait être signé.

Selon le ministre de la protection sociale de Melilla, Daniel Ventura, le gouvernement espagnol souhaiterait former des éducateurs et proposer au gouvernement marocain de construire des centres d’accueil pour ces enfants au Maroc, rapporte El Faro de Melilla. Ces centres pourraient être co-gérés par l’Espagne et le Maroc.

"Ce serait une formule pour essayer de soulager Sebta, Melilla et d’autres régions espagnoles qui comptent des centaines de mineurs marocains non accompagnés", indique le quotidien local. 500 jeunes clandestins originaires du Maroc seraient actuellement dans les rues de Melilla. Sebta en compterait près de 200.

Si un accord de rapatriement est trouvé, une partie de ces mineurs, notamment ceux qui ont des papiers marocains sur eux, pourrait regagner le territoire marocain rapidement.

Selon Daniel Ventura, la mise en œuvre de cet accord devra néanmoins répondre à un certain nombre de critères garantissant les droits et la protection de ces enfants une fois de retour dans leur pays d’origine.

En janvier 2016, l’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel García-Margallo, avait indiqué que les enclaves espagnoles de Melilla et Sebta faisaient face à une recrudescence du nombre de mineurs non accompagnés tentant de se rendre en Europe et qui refusaient souvent d’être pris en charge par les autorités locales.

Le ministre avait parlé d’un problème "urgent" et affirmé vouloir trouver une solution commune avec les autorités marocaines afin de remédier à ce problème. »

Voir en ligne : http://www.huffpostmaghreb.com/2017...

Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail