InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Articles > L’impact de l’institution dans les processus d’émancipation des mineurs (...)

L’impact de l’institution dans les processus d’émancipation des mineurs migrants de Beni Mellal (Maroc) en Galice (Espagne)

Publié le vendredi 2 octobre 2015 , mis à jour le vendredi 2 octobre 2015

Source : http://remi.revues.org

Auteur : Sofia Laiz Moreira

Résumé :

« Cet article présente les résultats de travaux de recherche réalisés depuis 2010 auprès de la communauté des enfants migrants non accompagnés ayant été pris en charge par le système de protection de l’enfance de la communauté de Galice (Espagne). Il s’agit d’analyser l’impact du processus d’institutionnalisation sur les projets et les trajectoires de jeunes migrants en provenance de Beni Mellal (Maroc), en mettant l’accent sur le rôle du système institutionnel dans leur transition vers la vie d’adulte. Cette recherche révèle comment les parcours migratoires des mineurs sont fortement conditionnés par les dynamiques familiales ainsi que par certains déterminants structurels, dont la politique d’intervention auprès des mineurs non accompagnés en Espagne et en Galice. Une approche multidimensionnelle permet d’observer comment l’articulation entre éléments macro, méso et microsociaux contribuent à définir la direction et les résultats de ces trajectoires. »

Introduction :

« Depuis les années 2000, le phénomène migratoire des mineurs non accompagnés est au cœur des analyses sur les migrations internationales. Les études sur ce sujet se sont focalisées sur l’insertion de ces enfants dans les structures institutionnelles au sein desquels ils ont été accueillis après la migration. Elles s’intéressent principalement àleurs itinéraires migratoires (Vacchiano 2007a, 2007b), aux politiques publiques qui exercent un impact considérable sur leurs parcours (Chavez et Menjivar, 2010) et à l’approfondissement de la compréhension des relations entre ces enfants et leurs familles (Whitehead et Punch, 2012 ; Vacchiano, 2010). À l’échelle européenne, l’analyse s’est concentrée sur les différents cadres législatifs et les régimes juridiques des États concernés par ces migrations. En Espagne, en particulier, cette approche juridique a été développée par García Vázquez (2005), Arce Jiménez (2006), Fernández González (2006) et López Azcona (2008). De façon plus... »

Référence papier :

« Laiz Moreira Sofia (2015) L’impact de l’institution dans les processus d’émancipation des mineurs migrants de Beni Mellal (Maroc) en Galice (Espagne, Revue Européenne des Migrations Internationales, 31 (2), pp. 79-96.

Plan

  • Introduction
  • Migration des mineurs non accompagnés : le cas de l’Espagne et de la région galicienne
  • Enfants venant de Beni Mellal en route vers la Galice : la complexité d’un système migratoire particulier
  • La dimension méso-sociale : des dynamiques familiales sous-jacentes à la migration des mineurs
  • La dimension macrostructurelle : l’impact de la politique publique sur les trajectoires éducatives et vitales des jeunes migrants
  • Conclusion

Pour lire l’article en pdf :

Voir en ligne : http://remi.revues.org/7274


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail


Contenu inaccessible

Enregistrant une baisse continue des financements publics et privés malgré une activité en hausse incessante depuis des années, la plateforme InfoMIE suspend volontairement pendant une semaine l’accès au centre ressources.

Elle entend ainsi alerter sur sa situation les pouvoirs publics défaillants au regard de la mission de service public rendue et les quelques 60 000 visiteurs mensuels.

Depuis deux ans, InfoMIE a développé de nouvelles activités pour répondre aux demandes croissantes des acteurs, dont les pouvoirs publics, accompagnant ces enfants particulièrement vulnérables, appelés mineurs isolés étrangers ou MNA. Elle apporte une information objective, exhaustive et de qualité au nombre croissant d’acteurs confrontés à cette thématique, grâce au travail de son unique coordinatrice. Cela ne suffit plus.

Si cette situation vous préoccupe vous pouvez au choix et de manière cumulative :
Faire un don en ligne

  • Faire un don
    ou par chèque à l’ordre d’infoMIE, à envoyer à
    InfoMIE, 22 rue Corvisart, 75013 Paris
  • Relayer cette information sur les réseaux sociaux

Merci de votre soutien