InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Ouvrages > Publications > La protection de l’enfance

La protection de l’enfance

Publié le lundi 11 décembre 2017 , mis à jour le lundi 11 décembre 2017

Source : Revue le Sociographe, 2017/5 - Hors série n° 10

Date : Décembre 2017

Auteur : Sous la direction de Didier Wouters

Présentation :
« Ce numéro hors-série présente un tour d’horizon sur les activités de la protection de l’enfance. D’une approche des politiques de la protection de l’enfance, jusqu’aux pratiques et leurs évaluations en passant le management des établissements qui remplissent la mission, la protection de l’enfance est observée in vivo. C’est un regard in extenso que je voudrais affirmer ici. Une façon de penser la protection de l’enfance comme analyseur de la situation sociale plus large.
La protection de l’enfance est un service, autrement dit un choix politique inconditionnel de protéger les enfants. Le terme de « service » dérive du latin classique servus qui signifie l’esclave. Le service dit bien l’inconditionnalité de celui qui est au service qui se met en état d’esclave pour ses maîtres. Ici, les maîtres sont l’idée de la protection et les enfants protégés eux-mêmes. Non pas que l’enfant est le maître, mais que la valeur d’un enfant doit être maître de toutes nos activités pour le protéger. Et on peut dire en effet que l’enfant c’est la condition de la conservation de notre espèce. S’il n’y avait plus d’enfants sur la planète pendant 20 ans, notre espèce s’éteindrait comme tant s’éteignent chaque année. Aussi, protéger l’enfance, c’est protéger tous les enfants de manière inconditionnelle pour protéger notre propre reproduction. »

Sommaire :

Editorial
"Service de protection",
Guy-Noël Pasquet

Présentation

"La merlette et le Gloubi-boulga", Didier Wouters
Page 15 à 16

Politique, sociologique, réflexif

"« La relation humaine et les dispositifs ne sont pas des modèles figés » - Entretien avec Hermeline Malherbe", Brigitte Mortier
Page 19 à 24

"Protection de l’enfance, Justice des mineurs, de quoi parle-t-on ? Les apports des lois de 2007 et 2016 dans la définition des missions", Anne Devreese
Page 25 à 30
Résumé : « Lorsque l’on parle de justice des mineurs, il persiste, tant dans les représentations des professionnels que celles du grand public, une réelle confusion entre judiciarisation et pénalisation. En instituant une approche centrée sur les besoins de l’enfant plus que sur le repérage des défaillances parentales, les lois du 5 mars 2007 et du 14 mars 2016 permettent de s’affranchir de ces représentations et des clivages qu’ils génèrent au sein même du système de protection de l’enfance, pour garantir une continuité et une meilleure cohérence dans les parcours des enfants protégés. »

"De la Protection de l’Enfance à la protection de l’enfant - Questions de « poings » de vues de parents et de professionnels", Jérôme Delfortrie
Page 31 à 60

"Approche territoriale de la protection de l’enfance - Quelles spécificités des espaces urbains, ruraux et périurbains ?", Eugénie Terrier, Juliette Halifax
Page 61 à 82

Management et institution

"Le management et les associations de la protection de l’enfance", Daniel Pendanx
Page 85 à 102

"Prévenir, protéger, réparer…", Patrick Banneux
Page 103 à 110
Résumé : « La prévention spécialisée est depuis longtemps interrogée, fragilisée. Acteurs de la protection de l’enfance, les éducateurs par les liens et la relation qu’ils nouent avec des jeunes en souffrance les autorisent à se construire en confiance, leur offrant dans la durée ; disponibilité, sensibilité, attention globale, rapport à l’autorité et au champ symbolique ».

"Une nouvelle prise en compte des parents dans la Protection de l’enfance" - La maison « Pain d’épices », Manon Grandval
Page 111 à 128

"Expériences de délégations - Vers une régulation positive des intérêts divergents en protection de l’enfance", Nicolas Maigne
Page 129 à 146

Tentatives, Évaluation

"L’album de vie" - Genèse et histoire d’un nouvel outil pour favoriser l’expression des enfants placés, Corinne Chaput-Le Bars
Page 149 à 164

"La conférence familiale - Redonner le pouvoir d’agir à la famille", Fabienne Lemaire
Page 165 à 170

"L’évaluation de l’activité en Protection de l’Enfance- Entre performance et développement du pouvoir d’agir", par Irène Albert, Corinne Chaput-Le Bars, Fabienne Frechon
Page 171 à 190

Épilogue, points de vie

"Feu d’artifice", Laurent Rigaud
Page 193 à 198

Voir en ligne : https://www.cairn.info/revue-le-soc...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail