InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Reportages > Reportages radio > En Sarthe, ces jeunes migrants découvrent l’école

En Sarthe, ces jeunes migrants découvrent l’école

Publié le lundi 29 avril 2019 , mis à jour le lundi 29 avril 2019

Source : France Bleu

Date : 29 avril 2019

Auteur : Ruddy Guilmin

Extraits :

«  Depuis janvier, l’Erea Raphaël Elizé de Changé accueille une classe dédiée aux mineurs isolés étrangers qui n’ont jamais connu l’école. Ces jeunes de 16 à 18 ans apprennent les bases du français et tentent de construire un projet professionnel. Objectif : devenir autonome à leur majorité.

Dans une petite salle de classe située un peu à l’écart des autres, sept jeunes garçons passent en revue les différentes voyelles de la langue française. Arrivés seuls en France depuis quelques semaines ou quelques mois, ces migrants âgés de 16 ou 17 ans viennent du Soudan, de Guinée, d’Afghanistan ou du Mali. (...)

Cette classe pas vraiment comme les autres, c’est la "Mast" (mesure d’accompagnement scolaire temporaire) de la Sarthe. Accueillie à l’Erea de Changé, elle a été créée en janvier. La Sarthe était le dernier département de l’académie de Nantes a ne pas en avoir. "Nous les accueillons trois jours par semaine. Ils bénéficient de neuf heures de cours et de neuf heures de travail d’insertion pour découvrir la société français, la citoyenneté et construire un projet professionnel", explique Bernard Lourtis, le directeur de l’Erea. Cet accompagnement dure environ quatre mois. Une douzaine de places sont disponibles.

Premier objectif : apprendre le français. Un challenge énorme pour ces jeunes qui ne maîtrisent pas l’écrit dans leur propre langue. (...) En parallèle à ces cours, les jeunes migrants découvrent donc aussi des métiers, soit dans les ateliers de l’Erea (menuiserie, plomberie...), soit à l’extérieur, afin de choisir une orientation.

"On vise le CAP, le contrat d’apprentissage si leur niveau de français le permet, explique la coordinatrice de la Mast, Alice Coat, mais on fait en fonction de leurs envies... Certains ont déjà des idées bien précises et ont même parfois de l’expérience car ils ont déjà travaillé au pays." (...) Un métier pour devenir autonome car passé 18 ans, ces jeunes ne seront plus pris en charge par l’aide sociale à l’enfance du département. Et seront donc livrés à eux-mêmes.  »

Voir en ligne : https://www.francebleu.fr/infos/edu...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail