InfoMIE.net
Centre de Ressources pour les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Travaux de recherche > Thèses et mémoires soutenus > Thèse - État de santé des mineurs isolés étrangers accueillis en Gironde entre (...)

Thèse - État de santé des mineurs isolés étrangers accueillis en Gironde entre 2011 et 2013

Publié le lundi 30 janvier 2017 , mis à jour le lundi 30 janvier 2017

Source : https://dumas.ccsd.cnrs.fr

Auteur : Pierre Baudino

Domaine : Science du Vivant / Médecine humaine et pathologie

Thèse pour l’obtention du Diplôme d’Etat de Docteur en Médecine

Directrices de thèse :

  • Mme le Docteur Marie-Catherine RECEVEUR
  • Mme le Docteur Patricia RIO-RENÉ

Jury :

  • M. le Professeur Philippe VINCENDEAU, Président du Jury
  • Mme le Docteur Marie-Catherine RECEVEUR, Directrice de thèse
  • Mme le Docteur Patricia RIO-RENÉ, Co-directrice de thèse
  • M. le Professeur Fabrice BONNET, Rapporteur
  • M. le Docteur Christophe ADAM, Juge
  • Mme le Docteur Sylvie MAURICE, Juge
  • Mme le Docteur Claire MESTRE, Juge
  • Mme Laurence KOTOBI, Juge

Résumé :

« Contexte : L’absence de recommandations médicales spécifiques pour les Mineurs Isolés Étrangers (MIE) en France entraîne de grandes disparités de prise en charge entre les départements qui les accueillent. En étudiant leur état de santé global, cette thèse a pour but d’aider à l’élaboration d’un guide de bonnes pratiques pour la prise en charge sanitaire des MIE.

Méthodes : Analyse rétrospective des données obtenues à partir d’un bilan médical systématique proposé aux MIE accueillis en Gironde entre janvier 2011 et décembre 2013.

Résultats : 235 MIE ont été inclus, dont 24 filles, d’âge moyen 16,1 ans, originaires d’Afrique (71%), d’Asie (21%) et d’Europe de l’Est (8%). Les pays les plus représentés étaient le Maroc, le Pakistan et le Cameroun. Parmi les 143 dossiers médicaux complets, les pathologies les plus fréquemment retrouvées, et/ou les plus graves, étaient les parasitose digestive (50%, dont E. histolytica/dispar 4%), les bilharzioses (7%), les filarioses (6%), l’infection tuberculose latente (48%), l’hépatite B (chronique 6%, séroprévalence 28%), la carence martiale (26%, avec anémie 4%), le déficit en G6PD (8%) et les caries dentaires (29%). On relevait également 1 cas de chacune des pathologies suivantes : séropositivité VIH, syphilis, thrombopénie auto-immune, dénutrition sévère, diabète de type 1, insuffisance rénale terminale sur syndrome néphrotique, cardiomyopathie hypertrophique obstructive sévère, ulcère hémorragique. Sur le plan psychiatrique, 45% des MIE présentaient un tableau clinique compatible avec un état de stress post traumatique, 4% avaient des idées suicidaires et 1 cas de schizophrénie a été avéré. Au total, 25 MIE présentaient des pathologies somatiques ou psychiques de létalité potentielle forte ou intermédiaire.

Conclusions : Les MIE cumulent une forte prévalence de psychotraumatismes avec les risques sanitaires de populations vulnérables que sont les adolescents et les réfugiés clandestins. Ils requièrent donc une prise en charge adaptée. »

Thèse disponible ci-dessous au format pdf :

Thèse également accessible en ligne ici.

Voir en ligne : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
22, rue Corvisart - 75013 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail