InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Témoignages > « Derrière moi, je ne laissais rien, j’avais déjà tout perdu »

« Derrière moi, je ne laissais rien, j’avais déjà tout perdu »

Publié le mercredi 15 janvier 2020 , mis à jour le mercredi 15 janvier 2020

Source : L’Illustré

Date : 14 janvier 2020

Auteur : Camille Pagella

Extraits :

«  A. n’avait que 14 ans lorsqu’il a quitté son pays, la Guinée-Conakry. Son odyssée jusqu’en Suisse durera deux ans. Avec nous, il revient sur son histoire qui est pourtant aussi celle de milliers d’autres jeunes réfugiés arrivés en Suisse ces dernières années, ceux qu’on appelle les RMNA.

(...)

Le pays d’origine d’A., c’est la Guinée et son village s’appelle Sangarédi, dans la région de Boké, à plus de 300 kilomètres de la capitale, Conakry. Depuis qu’il est enfant, A. rêve de cinéma. Aujourd’hui, une idée ne le quitte plus : son histoire deviendra un film. Le matin avant d’aller travailler ou le week-end, il passe son temps à l’écrire. « Je veux faire quelque chose qui ne disparaîtra pas, pour que les gens comprennent qu’on ne part pas facilement de chez soi. Je n’ai jamais voulu voyager, pourtant j’ai passé deux ans de ma vie à le faire et je veux expliquer pourquoi. » Une histoire faite d’obstacles, de courage, de souffrance et de débrouille. Une histoire que l’on ne souhaite à personne. Une histoire dans laquelle les héros ne seront jamais considérés comme tels. (...)

A. naît en février 2001 à Sangarédi. Il se nomme lui-même « foulbé », soit peul. Les Peuls sont un peuple principalement de religion musulmane établi dans une quinzaine de pays d’Afrique de l’Ouest. Il est enfant unique et grandit avec sa mère, qui décède en 2012. (...) A. met l’équivalent d’un peu plus de 50 francs de côté et décide de partir, sans regarder derrière lui.

C’était le 15 mars 2015. « Derrière moi, je ne laissais rien, j’avais déjà tout perdu. » Il a tout juste 14 ans. (...)

Une nuit, ils sont une centaine à monter dans un camion, qui les lâche au milieu du désert algérien. Avec A., il y a aussi Ab., qui vient du Sénégal. La petite troupe se fait arrêter, fouiller, racketter. A. sera jeté en prison pour deux semaines, une chance. Ab., lui, sera abattu. Il avait 17 ans. (...)

Il retourne au Maroc et repart des plages de Tanger sur un bateau pneumatique, direction Ceuta. Ils sont 56 sur cette barque qui manque de chavirer à chaque vague. A. est malade. Ils n’ont ni gilets de sauvetage ni GPS. Neuf heures plus tard, ils débarquent enfin sur les plages de Ceuta. Nous sommes le 30 août 2016, cela fait un an et demi qu’A. a quitté son pays.

(...)

Après une dizaine de jours à Vallorbe, il est envoyé au centre d’accueil de Crissier, réservé à l’époque aux RMNA. Là-bas, il s’intègre vite, reprend l’école et devient même capitaine de son équipe de foot.

C’est en voyant des jardiniers travailler qu’il décide un jour de devenir paysagiste. « J’ai eu de la chance, mon employeur m’a toujours traité comme les autres, alors que beaucoup refusent d’engager des permis temporaires. » A. s’installe alors dans un petit appartement à Malley, près de Lausanne. Il finit aujourd’hui sa dernière année d’apprentissage. » (...)  »

Voir en ligne : https://www.illustre.ch/magazine/de...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail