InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Articles > Trauma et mineurs non accompagnés. Une approche clinique psychodynamique

Trauma et mineurs non accompagnés. Une approche clinique psychodynamique

Publié le mardi 10 décembre 2019 , mis à jour le mardi 10 décembre 2019

Source : Cairn, Les Cahiers Dynamiques 2018/2 (N° 74), pages 101 à 109

Editeur : ERES

Date : mis en ligne le 15 avril 2019

Auteur : Pilios-Dimitris Stavrou

Extraits :

« Actuellement, à cause des guerres et des émeutes, du non-respect des droits humains fondamentaux, de la crise économique et en plus des catastrophes naturelles, tous les pays européens se trouvent confrontés à une situation politique sans solution politique possible , à savoir l’arrivée sur leur territoire de populations (réfugiés et émigrants) de tous âges, nationalités et sexes, à la recherche de protection ou d’une vie meilleure.
Concernant la Grèce, les données officielles estiment que 817 175 personnes ont traversé les frontières gréco-turques dans la période août 2015-mars 2016, mais non officiellement ce nombre s’est élevé à environ un million de personnes. Plus récemment, en octobre 2017, le nombre des réfugiés et émigrants en Grèce est estimé à 60 000. De ce grand flux humain, 64 % est constitué par des hommes, 36 % par des femmes. La donnée à souligner est le nombre très élevé de personnes de moins de 18 ans  : 24,5 % des hommes et 31,9 % des femmes appartiennent à cette catégorie. Le nombre estimé des mineurs migrants non accompagnés en Grèce s’élève à 3 150 (National Centre for Social Solidarity, 2017). Ces données officielles des mineurs migrants non accompagnés ne se réfèrent qu’à ceux qui ont déposé une demande d’asile ou de rattachement familial et à ceux qui sont hébergés dans des structures d’accueil.
En dépit de l’existence de normes et règles internationales et communautaires applicables à l’ensemble des vingt-sept États membres de l’Union européenne, ces jeunes reçoivent un accueil et une prise en charge différents et variables d’un pays à l’autre (...)
 »

Plan :

[*L’état des lieux

Le trauma, la désymbolisation et la résilience chez les mineurs migrants non accompagnés en Grèce*]

  • Le trauma
  • La désymbolisation
  • La résilience et les fonctions exécutives

[*Intégration et reconstitution de soi  : le droit à l’éducation et le groupe de paroles*]

  • Le droit à l’éducation
  • Le groupe de paroles

Voir en ligne : https://www.cairn.info/revue-les-ca...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail