InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Témoignages > Témoignage d’E., mineur isolé

Témoignage d’E., mineur isolé

Publié le lundi 19 août 2019 , mis à jour le lundi 19 août 2019

Source : Réforme

Date : 24 juillet 2019

Auteur : Claire Bernole

Extraits :

«  E. est arrivé en France il y a deux ans. Son insertion dans la société se poursuit lentement.

(...)

À 12 ans, il se convertit à l’adventisme après avoir été scolarisé dans l’une des écoles du mouvement dans son pays d’origine, l’Angola. Mais ce n’est pas cela qui fâche son beau-père. Sa mère a été mise à la porte par son premier mari, le père d’E. Elle a épousé en secondes noces un homme qui ne supporte pas E. Il ne veut pas sous son toit un autre fils que le sien. Au bout de quelques temps, le quotidien est imprégné d’alcool et de violences domestiques. Le corps d’E., son visage même, en gardent une mémoire visible.

Séquestré pour être désenvoûté

(...) Par la suite, son beau-père l’accusera de sorcellerie et l’enverra se faire désenvoûter dans un lieu dédié. Battu, attaché, affamé, E. dit lui-même que la force d’arracher ses liens et de s’échapper à toutes jambes ne venait pas de lui. Il n’a pas revu pas sa mère et sa sœur depuis ce jour.

(...) Enfin, quand un missionnaire lui proposera de gagner l’Europe, il se dira que sa chance est venue. Détour par l’Angola pour récupérer ses papiers. Puis après un long vol, il posera le pied au Portugal… avant d’être abandonné, livré à la solitude dans cet immense aéroport.

Un CAP et quatre langues parlées couramment

Lorsqu’il arrive en France à 16 ans, E. est seul, perdu, sans rien à lui que son courage et une espérance à toute épreuve. Il dort dans des squares, se fait aider d’un lusophone et trouve du soutien via une association. Une vieille dame du Secours catholique lui ouvre sa porte et il entame une formation. Dans cette vie où la normalité reprend ses droits, E. cherche une communauté adventiste et c’est ainsi qu’il arrive un jour dans l’une des trois églises de Lyon.

Il vient d’obtenir son CAP de cuisinier, en même temps que ses 18 ans, et d’être pris en bac pro service-restauration. E. parle le portugais, le lingala, le kikongo, le français et même un peu d’anglais. (...)  »

Article disponible au format pdf ci-dessous :

Réforme_témoignage

Voir en ligne : https://www.reforme.net/2019/07/24/...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail