InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Témoignages > Hassan, Guinéen de 16 ans : "Ma première nuit à Paris, je l’ai passée sous un (...)

Hassan, Guinéen de 16 ans : "Ma première nuit à Paris, je l’ai passée sous un abribus"

Publié le vendredi 31 janvier 2020 , mis à jour le vendredi 31 janvier 2020

Source : InfoMigrants

Date : 30 janvier 2020

Auteur : Leslie Carretero

Extraits :

«  Hassan est arrivé en France en début d’année. Âgé de 16 ans, le jeune Guinéen a passé sa première nuit à Paris dans la rue, sous un abribus. Débouté de sa minorité, il a finalement été pris en charge par le département de Seine-Saint-Denis après plusieurs semaines de galère. (...)

"Je m’appelle Hassan, j’ai 16 ans et je suis Guinéen.

Après être passé par le Maroc et l’Espagne, j’ai débarqué en France le 10 janvier 2020. La première fois que j’ai tenté de traverser la frontière entre l’Espagne et la France, j’ai été refoulé par les policiers français. Je leur avais pourtant dit que j’étais mineur mais ils n’ont rien voulu entendre.

Les humanitaires m’ont tout de suite pris en charge et m’ont dit qu’une dame allait venir me chercher car j’étais mineur. Mais après trois jours d’attente, ne voyant pas cette femme arriver, j’ai décidé de me débrouiller tout seul et de tenter ma chance à Paris.

(...)

[*"J’avais très froid, à tel point que j’avais des crampes au niveau des articulations"*]

(...) J’ai passé la nuit sous un abribus. J’avais très froid, à tel point que j’avais des crampes au niveau des articulations. J’avais faim, je n’avais rien mangé depuis que j’avais quitté Bayonne le matin.

(...)

Il y avait plein de jeunes comme moi. J’étais content et rassuré mais après avoir fini de manger, chacun est parti dans un sens : certains sont allés à leur rendez-vous administratif, d’autres à leur cours de français et d’autres encore ont rejoint leur tente installée dans le camp de la porte d’Aubervilliers. Moi, je suis resté là, je ne savais pas où aller. (...)

[*Débouté de sa minorité*]

(...) Je suis allé au tribunal de Bobigny cette semaine pour un rendez-vous pour mon recours. J’ai croisé une juge dans les couloirs qui m’a dit de revenir le lendemain à 15h.

Quand j’y suis retourné, elle m’a demandé mes papiers d’identité. Elle m’a tout de suite dit : ‘Ce n’est pas la peine de prendre rendez-vous, ça se voit tout de suite que vous êtes mineur et vos documents d’identité le prouvent’. Elle m’a donné un document qui attestait de ma minorité et a demandé un placement pour un an.

Je suis donc depuis hébergé dans un hôtel. C’est un peu dur car je suis livré à moi-même. On m’a dit qu’un éducateur devait prendre contact avec moi. Pour l’instant, j’attends encore son appel. (...)  »

Voir en ligne : https://www.infomigrants.net/fr/pos...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail