InfoMIE.net
Informations sur les Mineurs Isolés Etrangers

Accueil > Documentation > Reportages > Reportages radio > Adrien Taquet : "L’État doit réinvestir dans la protection de l’enfance"

Adrien Taquet : "L’État doit réinvestir dans la protection de l’enfance"

Publié le vendredi 17 janvier 2020 , mis à jour le vendredi 17 janvier 2020

Source : Sud Radio

Date : 16 janvier 2020

Auteur : La Rédaction

Extraits :

«  Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de la Protection de l’enfance était l’invité du “petit déjeuner politique” de Patrick Roger le jeudi 16 janvier sur Sud Radio, à retrouver du lundi au vendredi à 7h40.

(...)

"L’État doit prendre ses responsabilités et garantir la sécurité des enfants"

Alors que l’émission de M6, Zone Interdite, doit diffuser un reportage, dimanche prochain, sur l’Aide sociale à l’enfance, Adrien Taquet regrette de "ne pas avoir été sollicité". Personnel non qualifié, sans diplôme, le reportage met en lumière des dysfonctionnements au sein de l’organisation venant en aide aux enfants en difficulté. "Chacun doit être au rendez-vous de ses propres responsabilités", réagit le secrétaire d’État. Adrien Taquet reconnaît des dysfonctionnements et des anomalies "qui remontent à loin". "La santé des enfants à protéger est moins bonne que la santé des autres enfants dans le pays. Il y a un problème de déscolarisation. On mobilise tout ça", énumère-t-il.

"Ce qui est évoqué dans ce reportage, ce sont des questions de sécurité immédiate. Là dessus chacun doit prendre ses responsabilités", appelle Adrien Taquet. "L’État doit garantir la sécurité de nos enfants. D’ici le semestre 2020, il y aura des normes nouvelles. L’État doit prendre ses responsabilités et garantir la sécurité des enfants pris en charge par l’ASE", annonce-t-il. "L’État doit réinvestir dans la protection de l’enfance, les départements doivent être plus stricts, avec des contrôles inopinés", détaille le secrétaire d’État.

Plus d’un mineurs isolé sur deux ne serait pas vraiment mineur

L’Aide sociale aux enfants doit également faire face aux nombreux mineurs isolés qui arrivent en France. "On ne sait pas combien de mineurs migrants arrivent. On a une estimation mais il y a une controverse sur l’âge de ces mineurs". Selon lui, sur 40.000 personnes arrivées en France en 2018 et s’étant déclarées comme mineurs, "seules 18.000 ont été reconnues réellement mineurs", annonce Adrien Taquet. "Dans notre pays, dès qu’un mineur arrive, il rentre dans le système de protection des mineurs en France. C’est un enfant avant d’être un migrant ou un étranger, nous lui devons la protection", assure-t-il. (...)  »

Reportage radio à retrouver ici.

Voir en ligne : https://www.sudradio.fr/politique/a...


Pour aller plus loin


Coordonnées

Association InfoMIE
119 rue de Lille - 75 007 Paris

Contact :
Aurélie GUITTON, Coordinatrice

Contact mail